Sophie Nicholls

Une robe couleur de vent [Sophie Nicholls]

Fabia Moreno vient de s’installer avec sa fille, Ella, dans la petite ville de York, où elle a ouvert un magasin de vêtements vintage. Une boutique de rêve, comme les femmes de York n’en ont encore jamais vu. Car Fabia possède un don pour dénicher la robe idéale et l’ajuster à chaque cliente. Autour de son commerce, bientôt, les destins se croisent, les identités se révèlent et les amours s’épanouissent… mais naissent aussi la méfiance et la jalousie.

L’exubérance de Fabia dérange, et la jeune Ella, à la peau cuivrée, est une adolescente bien mystérieuse. Parviendront-elles à s’intégrer dans la communauté ?
Quel sombre secret cache Fabia derrière ses tenues flamboyantes et son accent chantant? Sa fille elle-même sait-elle tout de l’histoire familiale ?

Dans la lignée du roman Chocolat de Joanne Harris, adapté au cinéma avec Juliette Binoche et Johnny Depp, Une robe couleur de vent est un véritable bonheur de lecture, ode à la tolérance et hymne à la vie.

Grâce à son talent, Sophie Nicholls se fera une place de choix parmi les auteurs qui comptent.  Indie Book Review

Un roman délicieux et inspirant qui, sous son romantisme assumé et son côté feel good, n’oublie pas de traiter des sujets profonds.  Yorkshire Post

Ce que j’en ai pensé : Se plonger dans Une robe couleur de vent, c’est pénétrer dans le monde magique des belles robes rétro, des parfums enivrants et des accessoires vintage — un écrin de douceur et de légèreté qui invite au voyage et à la détente. Voilà ce que j’ai ressenti au début du roman.

Mais, plus les chapitres défilaient, plus je trouvais que l’intrigue avait un peu de mal à décoller. En fait, j’ai trouvé que tout a fini par (enfin) se bousculer dans le dernier quart du roman. Alors, l’écriture est très soignée et l’ambiance générale très agréable, mais finalement c’est un peu longuet pour arriver au cœur de l’intrigue. Sous les délicates étoffes de soie se cachent des secrets et des blessures ; l’histoire dramatique de Fabia. Ce n’est pas une simple chick-lit sur le monde de la mode, ce roman aborde des thèmes plus profonds et très humains sur l’intégration et le racisme.

A travers ses personnages phares (Fabia et Ella), l’auteure brosse le portrait de deux héroïnes attachantes, toutes deux en proie à leurs propres démons. Quand l’une dissimule ses véritables origines dans le but de se fondre dans le paysage, l’autre traverse la période difficile de l’adolescence. Personnage flamboyant et extraverti, Fabia apporte un côté pétillant et haut en couleur à la ville de York, un peu froide de par ses rudes hivers et certains habitants un brin hostiles. Les révélations finales sur son passé sont très émouvantes et apportent une conclusion touchante.

Essaimé de contes provenant du pays d’antan de Fabia, le récit est riche et touchant, parfois même très poétique. Cependant, les longs flashbacks dans son passé sont parfois un peu déroutants car totalement filés dans le récit au présent. Ils apportent certes un éclairage pertinent sur la psychologie du personnage, mais j’ai trouvé qu’ils ralentissaient le rythme du récit qui, selon moi, n’était déjà pas très soutenu. Cela a contribué à cette étrange sensation que le rythme était un peu plat jusqu’au dernier quart du roman où l’auteure a enfin passé la vitesse supérieure et enchaîné les rebondissements avec dynamisme.

En somme, c’est une lecture très agréable et divertissante que je conseille, notamment aux férus de mode qui pourront se régaler avec le très riche champ lexical du monde de la couture. C’était très instructif au niveau du vocabulaire ! Cela dit, l’inégalité du rythme des péripéties me laisse un goût d’inachevé. Il m’aura simplement manqué le petit truc en plus pour en faire un coup de cœur, vous savez, l’un de ses livres qui vous hantent encore plusieurs jours après les avoir lus…

Ma note : ♥ ♥ ♥ (=j’ai beaucoup aimé)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s