Sophie Nicholls

Une robe couleur de vent [Sophie Nicholls]

Fabia Moreno vient de s’installer avec sa fille, Ella, dans la petite ville de York, oĂč elle a ouvert un magasin de vĂȘtements vintage. Une boutique de rĂȘve, comme les femmes de York n’en ont encore jamais vu. Car Fabia possĂšde un don pour dĂ©nicher la robe idĂ©ale et l’ajuster Ă  chaque cliente. Autour de son commerce, bientĂŽt, les destins se croisent, les identitĂ©s se rĂ©vĂšlent et les amours s’épanouissent
 mais naissent aussi la mĂ©fiance et la jalousie.

L’exubĂ©rance de Fabia dĂ©range, et la jeune Ella, Ă  la peau cuivrĂ©e, est une adolescente bien mystĂ©rieuse. Parviendront-elles Ă  s’intĂ©grer dans la communautĂ© ?
Quel sombre secret cache Fabia derriĂšre ses tenues flamboyantes et son accent chantant? Sa fille elle-mĂȘme sait-elle tout de l’histoire familiale ?

Dans la lignée du roman Chocolat de Joanne Harris, adapté au cinéma avec Juliette Binoche et Johnny Depp, Une robe couleur de vent est un véritable bonheur de lecture, ode à la tolérance et hymne à la vie.

Grùce à son talent, Sophie Nicholls se fera une place de choix parmi les auteurs qui comptent.  Indie Book Review

Un roman dĂ©licieux et inspirant qui, sous son romantisme assumĂ© et son cĂŽtĂ© feel good, n’oublie pas de traiter des sujets profonds.  Yorkshire Post

Ce que j’en ai pensé : Se plonger dans Une robe couleur de vent, c’est pĂ©nĂ©trer dans le monde magique des belles robes rĂ©tro, des parfums enivrants et des accessoires vintage — un Ă©crin de douceur et de lĂ©gĂšretĂ© qui invite au voyage et Ă  la dĂ©tente. VoilĂ  ce que j’ai ressenti au dĂ©but du roman.

Mais, plus les chapitres dĂ©filaient, plus je trouvais que l’intrigue avait un peu de mal Ă  dĂ©coller. En fait, j’ai trouvĂ© que tout a fini par (enfin) se bousculer dans le dernier quart du roman. Alors, l’écriture est trĂšs soignĂ©e et l’ambiance gĂ©nĂ©rale trĂšs agrĂ©able, mais finalement c’est un peu longuet pour arriver au cƓur de l’intrigue. Sous les dĂ©licates Ă©toffes de soie se cachent des secrets et des blessures ; l’histoire dramatique de Fabia. Ce n’est pas une simple chick-lit sur le monde de la mode, ce roman aborde des thĂšmes plus profonds et trĂšs humains sur l’intĂ©gration et le racisme.

A travers ses personnages phares (Fabia et Ella), l’auteure brosse le portrait de deux hĂ©roĂŻnes attachantes, toutes deux en proie Ă  leurs propres dĂ©mons. Quand l’une dissimule ses vĂ©ritables origines dans le but de se fondre dans le paysage, l’autre traverse la pĂ©riode difficile de l’adolescence. Personnage flamboyant et extraverti, Fabia apporte un cĂŽtĂ© pĂ©tillant et haut en couleur Ă  la ville de York, un peu froide de par ses rudes hivers et certains habitants un brin hostiles. Les rĂ©vĂ©lations finales sur son passĂ© sont trĂšs Ă©mouvantes et apportent une conclusion touchante.

EssaimĂ© de contes provenant du pays d’antan de Fabia, le rĂ©cit est riche et touchant, parfois mĂȘme trĂšs poĂ©tique. Cependant, les longs flashbacks dans son passĂ© sont parfois un peu dĂ©routants car totalement filĂ©s dans le rĂ©cit au prĂ©sent. Ils apportent certes un Ă©clairage pertinent sur la psychologie du personnage, mais j’ai trouvĂ© qu’ils ralentissaient le rythme du rĂ©cit qui, selon moi, n’était dĂ©jĂ  pas trĂšs soutenu. Cela a contribuĂ© Ă  cette Ă©trange sensation que le rythme Ă©tait un peu plat jusqu’au dernier quart du roman oĂč l’auteure a enfin passĂ© la vitesse supĂ©rieure et enchaĂźnĂ© les rebondissements avec dynamisme.

En somme, c’est une lecture trĂšs agrĂ©able et divertissante que je conseille, notamment aux fĂ©rus de mode qui pourront se rĂ©galer avec le trĂšs riche champ lexical du monde de la couture. C’était trĂšs instructif au niveau du vocabulaire ! Cela dit, l’inĂ©galitĂ© du rythme des pĂ©ripĂ©ties me laisse un goĂ»t d’inachevĂ©. Il m’aura simplement manquĂ© le petit truc en plus pour en faire un coup de cƓur, vous savez, l’un de ses livres qui vous hantent encore plusieurs jours aprĂšs les avoir lus


Ma note : ♄ ♄ ♄ (=j’ai beaucoup aimĂ©)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s