Guillaume Musso

Parce que je t’aime [Guillaume Musso]

IMG_20171110_0001Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Brisés, ses parents finissent par se séparer.

Cinq ans plus tard, Layla est retrouvée à l’endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme.

À la joie des retrouvailles, succèdent les interrogations.

Où était Layla pendant toutes ces années ? Avec qui ? Et surtout : pourquoi est-elle revenue ?

Ce que j’en ai pensé : Avec ce roman, j’ai eu la confirmation que l’univers de Guillaume Musso me plaisait énormément. J’ai lu ce livre encore plus rapidement que le précédent tellement il est prenant. J’ai identifié quelques « signatures » de l’auteur. En effet, comme dans « Demain », il parle de la blondeur hitchcockienne de son personnage féminin principal et des chansons de Bob Dylan comme Shelter from the Storm ; des références qui reviennent et dessinent les contours des personnages typiquement Mussonniens. On verra si l’auteur fait l’effort de renouveler ses références dans le prochain roman que je lirai.

On retrouve également cette structure s’articulant autour des flashbacks qui viennent éclairer la psychologie et le passé des personnages qui sont inévitablement tous liés les uns aux autres ; des destins qui se croisent et se percutent pour finalement bouleverser mutuellement leurs vies respectives. Juste avant le début du premier chapitre, l’auteur interpelle le lecteur de la manière suivante : « Pour préserver la surprise, ne révélez pas la fin de ce livre », eh bien j’ai compris pourquoi en découvrant l’épilogue totalement inattendu. Non seulement il est crédible, mais en plus il est très émouvant.

Comme toujours, l’auteur façonne des personnages attachants, profondément humains et cabossés par la vie / frappés par la tragédie ; des personnages qui doivent naviguer un processus complexe en vue de se défaire de leurs démons intérieurs. L’écriture est agréable et l’émotion au rendez-vous. Même si parfois on flirte avec un certain flou artistique à cause des très nombreuses régressions dans le passé, l’auteure retombe toujours sur ses pattes et parvient à guider le lecteur jusqu’au rassemblement clair et précis de toutes les pièces du puzzle.

Parce que je t’aime est un roman poignant et captivant — idéal pour un moment de détente feel-good.

Ma note : ♥ ♥ ♥ ♥ (=J’ai adoré)

Publicités

Un commentaire sur “Parce que je t’aime [Guillaume Musso]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s