Bilan lecture

Mon bilan lecture de novembre

bilan lecture

Encore une fois, un mois trĂšs riche en lectures tantĂŽt plaisantes, tantĂŽt dĂ©cevantes. Mais au lieu de commencer par le nĂ©gatif, je prĂ©fĂšre vous proposer en premier lieu mon coup de cƓur, une lecture imprĂ©vue dĂ©nichĂ©e Ă  la mĂ©diathĂšque au rayon jeunesse.

Coup de ♄ du mois

Miss Dashwood, Nurse certifiée Tome 1 : De si charmants bambins (Gwenaële Barussaud)

Fusion parfaite entre Mary Poppins et Super Nanny, Miss Daisy Dashwood est une gouvernante formĂ©e dans la meilleure Ă©cole anglaise du 19e siĂšcle. On se prend 33595878d’affection pour cette adorable nurse qui doit affronter deux petits marmots français insupportables issus d’une famille d’aristocrates de Normandie. De la thĂ©orie Ă  la pratique, la jeune nurse verra son flegme britannique mis Ă  rude Ă©preuve au sein du chĂąteau du clan de Grandville. DrĂŽle, pĂ©tillant et divertissant !

RĂ©sumé : Dans leur chĂąteau normand, monsieur et madame de Grandville sont dĂ©sespĂ©rĂ©s : leurs charmants bambins, Godefroy et Charlotte, multiplient les bĂȘtises et font fuir les gouvernantes. Heureusement, la cĂ©lĂšbre Ă©cole de nurses anglaises, la prestigieuse Perfect Children’s Academy, a promis de leur envoyer une demoiselle Ă  la hauteur de la situation, l’excellente Daisy Dashwood. Avec ses diplĂŽmes flambant neufs et son rĂ©putĂ© flegme britannique, Daisy Dashwood semble dotĂ©e de toutes les qualitĂ©s requises. Mais il ne faut jamais sous-estimer l’incroyable rĂ©sistance des enfants français
.
Caprices en pleine rue, batailles de mottes de terre, odeurs de camembert, pianiste myope et dressage de marcassin réussiront-ils à déstabiliser la jeune nurse anglaise ?

Les déceptions du mois

Une saison Ă  la petite boulangerie (Jenny Colgan)

23477296DeuxiĂšme tome de la saga Little Beach Street Bakery, ce roman m’a Ă©normĂ©ment déçue. Il a Ă©tĂ© trĂšs difficile Ă  finir tellement je l’ai trouvĂ© inintĂ©ressant avec des pĂ©ripĂ©ties peu crĂ©dibles et des personnages caricaturaux (la palme revient au nouveau propriĂ©taire, un gars hystĂ©rique et idiot qui n’inspire que l’antipathie).

Bref, Ă  zapper.

La maison aux secrets (Catherine Robertson)

34114225Le concept de dĂ©part Ă©tait plutĂŽt attrayant, malheureusement le rĂ©cit a pĂąti d’un rythme beaucoup trop lent ; mon intĂ©rĂȘt s’est rapidement Ă©tiolĂ©. Je n’ai pas pu rentrer dans l’histoire.

En plus, je n’ai pas du tout rĂ©ussi Ă  m’attacher Ă  l’hĂ©roĂŻne clĂ©. Je l’ai trouvĂ©e trop distante et froide. C’était un peu comme si j’étais restĂ©e en marge de l’histoire. Dommage.

Roslend (Nathalie Somers)

34504907Une idĂ©e originale oĂč la fiction se mĂȘle Ă  la fantasy. Londres en pleine 2e Guerre mondiale. Un conflit majeur dans un alter monde : Roslend. Des faits historiques sont Ă©grenĂ©s par l’auteure avec des personnages phares comme Churchill. Le destin des deux mondes serait donc liĂ©. Un seul espoir : un jeune garçon capable de visiter Roslend. De l’aventure et de l’imagination
 tous les ingrĂ©dients semblaient rĂ©unis, mais voilĂ , je n’ai pas Ă©tĂ© conquise par le style ni l’univers. Un manque d’affection pour les personnages et l’intrigue qui, au bout du compte, ne m’ont pas donnĂ© envie de rajouter le tome 2 Ă  ma PAL.

The Austen Escape

Vous connaissez Coup de foudre Ă  Austenland ? Eh bien The Austen Escape part du mĂȘme principe. Deux hĂ©roĂŻnes se rendent dans une belle propriĂ©tĂ© anglaise en vue de plonger 34460584dans l’univers de la RĂ©gence de Jane Austen. La diffĂ©rence ? D’une part, The Austen Escape Ă©grĂšne de nombreuses rĂ©fĂ©rences aux romans de Jane Austen, offrant une perspective trĂšs intĂ©ressante sur les messages transmis par l’illustre auteure. En plus, l’intrigue est moins caricaturale en autorisant les participants Ă  utiliser les technologies modernes et Ă  garder le contact avec le monde extĂ©rieur. D’autre part, ce roman met en scĂšne une hĂ©roĂŻne chick-lit peu commune : Mary est ingĂ©nieure, elle adore les maths et les trucs mĂ©caniques. En plus, elle n’est pas du genre Ă  se pĂąmer devant Mr. Darcy. Mais voilĂ , autant Coup de foudre Ă  Austenland Ă©tait drĂŽle et lĂ©ger, autant The Austen Escape m’a laissĂ© un peu de marbre. Je ne me suis pas attachĂ©e aux 2 personnages clĂ©s : Mary et Isabel, leur relation amicale n’étant pas du niveau BFF (best friends forever).

Les expériences livresques positives

A Parcel for Anna Browne (Miranda Dickinson)

Une histoire feel-good s’articulant autour d’un personnage discret et apparemment sans histoire, Anna Browne, rĂ©ceptionniste pour un tabloĂŻd anglais. Lorsqu’elle commence Ă  24055609recevoir des colis-cadeaux de la part d’un anonyme, Anna va se remĂ©morer des souvenirs d’enfance, mais surtout elle va apprendre Ă  sortir de sa coquille. On en apprend davantage sur sa relation compliquĂ©e avec sa mĂšre, une femme Ă©goĂŻste et sans scrupule, mais surtout, elle va entamer une relation avec Ben, un journaliste sĂ©duisant. Mais veut-on vraiment du bien Ă  Anna ? Qui se cache derriĂšre ces cadeaux curieusement bien choisis ? J’ai trouvĂ© l’histoire globalement rĂ©ussie, mais j’apporterai un simple bĂ©mol : la rĂ©vĂ©lation du mystĂ©rieux bienfaiteur est un peu dĂ©cevante
 comment pouvait-il [ou elle ! ;)]tomber aussi juste avec les prĂ©sents ? La rĂ©ponse m’échappe compte tenu des liens entre les personnages


Il Ă©tait une fois
 Cinder (Marissa Meyer)

Il Ă©tait une fois... Cinder par [MEYER, Marissa]PrĂ©quel de la sĂ©rie « Chroniques lunaires », on dĂ©couvre un avant-goĂ»t de l’histoire de Cinder dans une rĂ©Ă©criture plutĂŽt rĂ©ussie du cĂ©lĂšbre conte.

43 pages seulement, mais c’était suffisant pour me donner envie de me lancer dans les fameuses chroniques lunaires de Marissa Meyer.

 

Et pour conclure, deux romans de Guillaume Musso : Demain et Parce que je t’aime. 17338675Des histoires que j’ai dĂ©vorĂ©es. Le style est trĂšs agrĂ©able, l’intrigue

1127783

captivante et l’ambiance propice Ă  la dĂ©tente. C’était la premiĂšre fois que je lisais des romans du cĂ©lĂšbre auteur et je n’ai pas Ă©tĂ© déçue. J’ai

bien l’intention d’en dĂ©couvrir d’autres.

🎀📚🎉Maintenant ? L’arrivĂ©e de dĂ©cembre est synonyme d’une pile de livres pleine de magie de NoĂ«l !Â đŸŽ„đŸŽâ›„ïž

 

 

Publicités

Un commentaire sur “Mon bilan lecture de novembre

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s