Nadia Lakhdari King

Éléonore Le quartier de l’orgueil [Nadia Lakhdari King]

Éléonore et ses grandes amies vivent dans le milieu à la fois privilégié et exigeant d’Outremont et de ses collèges privés. Lorsque le monde d’Éléonore s’écroule, elle doit trouver la force de faire des choix difficiles. Allegra, quant à elle, cherche jusqu’à New York une reconnaissance qui lui coûte cher et semble lui échapper. De son côté, Yasmina poursuit sa quête de perfection loin des cercles élitistes du quartier chic montréalais. Le premier tome de cette saga nous plonge dans l’univers de trois jeunes femmes aussi touchantes que différentes qui affrontent un destin auquel aucune ne semblait promise.

Mon avis : Intriguée par le résumé, j’ai commencé la lecture en me disant que ce roman chick-lit serait un changement de décor sympa. Avec Montréal comme toile de fond, ce livre nous plonge dans le monde privilégié de l’élite québécoise. Alors, la première chose qui frappe, c’est bien entendu le langage. Les anglicismes, les expressions locales. C’est dépaysant, étonnant et parfois même rigolo (On dit une job, un party et la gang au Canada, sans oublier les termes trop mignons comme pitoune et les autres).

Sur le plan de l’intrigue et des personnages, j’ai eu l’agréable sensation de pouvoir dresser quelques parallèles avec le monde privilégié des héroïnes de la série Gossip Girl avec un très léger soupçon de Clueless. On suit les tribulations de trois élèves, d’Éléonore, Allegra et Yasmina, chacune devant affronter ses propres démons. L’auteure a une plume très fluide au service d’un récit complexe. Divers thèmes sont abordés comme la crise d’adolescence, la recherche d’identité, la célébrité, les scandales, l’anorexie, la drogue et les sempiternelles peines de cœur. Les portraits psychologiques d’Éléonore et d’Allegra sont les plus détaillés et les plus intéressants, selon moi. J’ai trouvé que Yasmina était un personnage plus quelconque et en retrait.

Je conseille ce premier tome de la série si vous aimez les histoires de type « coming of age » (passage à l’âge adulte).

Publicités

Un commentaire sur “Éléonore Le quartier de l’orgueil [Nadia Lakhdari King]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s