Tamara McKinley

La Route de Savannah Winds [Tamara McKinley]

44667170Une terre lointaine aux nombreux secrets…

DĂ©but des annĂ©es 2000. À Brisbane, Fleur apprend qu’elle hĂ©rite d’Annie Somerville, une tante qu’elle n’a jamais rencontrĂ©e.
Milieu des annĂ©es 1930. Annie et son Ă©poux ont quittĂ© Melbourne pour devenir Ă©leveurs Ă  Savannah Winds, un ranch au nord-est de L’Australie, dans une contrĂ©e rude mais empreinte d’une beautĂ© Ă  nulle autre pareille.
À la lecture du journal d’Annie, qu’on croyait disparu, le doute et l’angoisse assaillent Fleur. A-t-elle bien fait d’entreprendre ce voyage à travers le temps et l’espace, qui pourrait bouleverser sa vie ainsi que celle de ses proches ?
Par son atmosphĂšre envoĂ»tante, la force de ses personnages et ses secrets enfouis, cette saga australienne s’inscrit dans la lignĂ©e de La DerniĂšre Valse de Mathilda, l’immense succĂšs de Tamara McKinley.

đŸ“šđŸŒ»đŸŒMon avisđŸ“šđŸŒ»đŸŒ

Si vous aimez les secrets de famille et les paysages grandioses, La Route de Savannah Winds saura vous sĂ©duire. Au dĂ©part, j’ai Ă©tĂ© un peu dĂ©contenancĂ©e par l’accumulation des conflits familiaux, au sens oĂč je craignais que l’histoire ne tombe dans le travers du soap-opera hyper dramatique. Finalement, les personnages gagnent rapidement en profondeur et j’ai trouvĂ© que l’intrigue s’inscrivait dans l’esprit des grandes histoires typiques des sagas familiales de l’étĂ©.

La plume de Tamara McKinley est toujours aussi sensible et fluide. J’ai passĂ© un bon moment de dĂ©tente avec ce roman poignant qui navigue entre le prĂ©sent et le passĂ©. Un mĂ©canisme narratif toujours aussi efficace et dĂ©paysant, mĂȘme si l’hĂ©roĂŻne principale ne m’a pas franchement Ă©mue outre mesure. Le personnage d’Annie (dans le passĂ©) est bien plus fascinant, complexe et attachant.

La fin peut certes sembler convenue, mais je l’ai trouvĂ©e cohĂ©rente avec l’évolution des personnages. Je retiendrai surtout l’épilogue poĂ©tique qui conclut cette saga Ă©pique (forte en personnages pas toujours trĂšs sympathiques) avec une note trĂšs douce.

Publicités

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s