Une (irrésistible) envie de sucré [Meg Cabot]

Heather Wells, ex-lolita de la pop, ne veut plus être victime de la mode. Elle se sent très bien en jean. Et sa vie d’avant, elle n’en veut plus. Elle décroche un job dans une résidence d’étudiants où l’on ne s’ennuie vraiment pas : deux filles meurent coup sur coup. Heather est persuadée qu’il s’agit d’un meurtre. Cela tombe bien car Cooper, le sublime garçon qui l’héberge dans sa sublime maison est détective. Une nouvelle vie commence pour Heather.

Ce que j’en ai pensé : Il s’agit du premier tome de la série Irrésistible, oeuvre de la reine de la chick lit — Meg Cabot. Vous avez forcément déjà vu son nom, voire lu l’un de ses livres. Elle est la plume derrière le succès planétaire « Le journal d’une princesse » (vous savez, la princesse Mia de Génovie ?) !

En lisant ce livre qui porte bien son nom (très sucré), j’ai eu l’impression de retomber en adolescence. C’est léger, pétillant et divertissant. Les personnages sont drôles et attachants, quoique parfois un peu caricaturaux.

Ex-starlette de la pop music, Heather se retrouve à travailler dans une résidence étudiante après avoir connu une fin de carrière chaotique (ses disques ne se vendaient plus très bien et pour couronner le tout, sa propre mère a volé sa fortune et est partie avec son manager en Argentine !!). Heureusement, elle peut compter sur Cooper, le frère de son ex-petit-ami, qui a accepté de lui offrir un toit, mais également sur ses collègues qui sont devenus sa nouvelle famille.

Persuadée qu’un meurtrier se cache derrière les « accidents » étranges survenus coup sur coup dans la résidence où elle travaille, Heather se lance dans une enquête qui la dépasse très vite. Parviendra-t-elle à faire toute la lumière sur cette affaire ? Finira-t-elle par avouer à Cooper les sentiments qu’elle éprouve à son égard ?

Avec ce roman, on passe un moment de détente très plaisant. C’est une comédie mi-romance mi-polar qui mêle habilement les codes du roman ado et du polar édulcoré.

On en redemande (heureusement 3 suites sont disponibles !)

Ma note : ♥ ♥ ♥

Journal de Mia (tome 1) de Meg Cabot

Journal de Mia - Tome 1 - La grande nouvelle

Le journal de Mia tome 1 : la grande nouvelle marque le début des aventures princières de Mia Thermopolis, une jeune new-yorkaise de quatorze ans qui découvre que son père est le prince héritier de Genovia, un petit pays coincé entre la France et l’Italie et dont personne n’a jamais entendu parler. Jeune ado complexée et un brin rebelle, Mia ne sent pas le moins du monde apte à ce rôle, d’autant que sa vie est suffisamment compliquée comme cela, entre ses disputes avec Lilly, sa meilleure amie à l’âme militante et sa mère fantasque qui commence une relation amoureuse avec son prof de math du collège, sans oublier ses amours inexistantes qu’elle attribue à son manque cruel d’atouts féminins. Il ne manquait plus que débarque sa grand-mère pour lui donner des « leçons de princesse » qui ne l’enchantent guère.

Ce que j’en ai pensé : Principalement destiné à un public adolescent, ce roman est drôle et attendrissant dans la façon d’aborder les problèmes courants chez les adolescentes, le tout saupoudré d’un peu de magie royale. Il s’agit en réalité d’une réédition puisque ce roman est sorti en 2000 sous le titre de Journal d’une princesse. Il a d’ailleurs été adapté avec succès au cinéma dans Princesse malgré elle avec Anne Hathaway. Toutefois, le livre et le film divergent parfois de manière assez importante. Par exemple, le livre présente une grand-mère princesse douairière intransigeante, autoritaire et hautaine tandis que le film a préféré une Julie Andrews sympathique et chaleureuse.

J’ai eu beaucoup de plaisir à me replonger dans une histoire que j’avais découverte à l’adolescence. On remarque que le texte a été remanié pour incorporer des références plus récentes comme Kate Middleton. Cette nouvelle parution en date du 29 juin 2016 permet ainsi à la nouvelle génération de découvrir cette aventure romanesque et princière remise au goût du jour avec succès.

Ma note : ♥ ♥ ♥