Le souffle des feuilles et des promesses [Sarah McCoy]

Hallie Erminie, issue d’une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère. À New York, où elle s’est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l’être. Sous des abords arrogants et rustres, il est en fait d’une compagnie agréable.

Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de xixe siècle, et s’attachent l’un à l’autre sans oser se l’avouer. Malheureusement, quand Post part pour l’Alaska du jour au lendemain, la possibilité d’une histoire d’amour s’évanouit.

Commence alors un chassé-croisé, des États-Unis à l’Italie en passant par l’Angleterre et la France. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens ne font que croître. Le destin les réunira-t-il enfin ?

Sarah McCoy vit au Texas, où elle donne des cours d’écriture à l’université, tout en se consacrant à ses romans. Après l’immense succès d’Un goût de cannelle et d’espoir et d’Un parfum d’encre et de libertéLe Souffle des feuilles et des promesses est son troisième ouvrage publié en France.

Ce que j’en ai pensé : C’est le premier roman que je lis de l’auteure Sarah McCoy et j’ai été agréablement surprise. Il réunit tous les ingrédients d’une fresque romanesque et bouleversante. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai appris à la fin du roman (dans la partie Remerciements) que les personnages principaux (Hallie et Wheeler) avaient bel et bien existé !

Les deux héros mènent une vie absolument captivante et extraordinaire, marquée par de nombreux voyages à travers le monde, des succès professionnels et une véritable histoire d’amour. On prend beaucoup de plaisir à les suivre dans leurs incroyables aventures, que ce soit en Alaska à la recherche d’or pour Wheeler ou à travers l’Europe pendant l’un des périples de Hallie (entre bals royaux en Angleterre et batifolages sur la Côte d’Azur).

Certes, au début, il m’a fallu quelques chapitres pour bien rentrer dans le récit, mais une fois lancée, j’étais séduite par ces deux destins hors du commun. Romancière à succès, Hallie est une femme indépendante à fort caractère, très en avance sur son époque (le récit se déroule à la fin du 19e et au début du 20e siècle), en particulier eu égard à ses origines sudistes, une région réputée pour son conservatisme. Ses romans subversifs, parfois sources de scandales, lui permettent de se faire un nom dans le monde de la littérature américaine, mais également de rencontrer des grands noms de l’histoire comme le Président Roosevelt ou bien l’écrivain Mark Twain ! Hallie est une héroïne inspirante et attachante que la lectrice ne peut qu’apprécier à sa juste valeur.

Par ailleurs, je tiens à souligner le contexte historique qui offre une fascinante toile de fond au roman. On remarque sans difficulté l’important travail de recherche effectué par l’auteure. Très fouillé, ce roman nous embarque dans un voyage dans le temps fort sympathique.

Petit bémol : je trouve le titre original « Proof of Providence » beaucoup plus parlant que la traduction française (Le souffle des feuilles et des promesses) certes très poétique, mais franchement plus énigmatique. En effet, dès leur rencontre, Hallie et Wheeler réalisent qu’ils ne partagent pas la même vision de la vie sur un point ; Hallie ayant foi en la providence (et croyant aux signes du destin) et Wheeler étant beaucoup plus pragmatique. Le titre anglais est donc une référence directe à un thème qui oppose les deux héros dès leur première rencontre — un fil rouge qui se maintiendra jusqu’au dénouement du roman.

Je recommande vivement ce roman si vous avez besoin d’évasion et de romantisme.

Ma note : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ (=Coup de cœur)

Coins in the Fountain [Judith Works]

With middle age looming, Judith Works decided it was time for a change. But after graduating from law school at the age of forty-seven, she still faced the question “What now?” Casual conversations about far-off travels with husband Glenn became a reality with the offer of a dream job at the United Nations in Rome, Italy.

Coins in the Fountain brings to life the challenges of acclimating to the beautiful and chaotic ancient city of Rome. Works shares her struggles of learning the arcane rules and folkways of the UN while Glenn begins his valiant effort to cook Italian-style, as they both endeavor to embrace la dolce vita. With an extraordinary count and countess for friends, dogs in the doctor’s office, snakes and unexploded bombs on the golf course, along with a sinking sailboat, the unexpected was always just around the corner.

Through wit, wry humor, and enticing descriptions of food and travel adventures, Works takes you on a journey into the heart of what it is truly like to live in the Eternal City. According to Roman lore, if you toss a coin over your shoulder into the famous Trevi Fountain, the gods will grant you a return trip. When it was time for them to leave, Works made that hopeful toss of a coin and her wish was granted.

My thoughts on the novel: Coins in the Fountain is a captivating memoir written by Judith Works who has clearly led quite a hectic, exciting life. Moving from the US to Italy to occupy an incredible job at the United Nations in Rome, she and her husband have to adjust to a new language, a new culture, a new way of life, a new “everything” basically. On top of that, you should know that at the time they started this adventure, it was near the end of the eighties, so forget all the practical technology, online banking and high speed Internet we now rely on and could not live without!

When she shares her many awkward or funny anecdotes that took place at the beginning of her journey, you won’t resist laughing a little. Experiencing the cultural shock helps you grow and learn about yourself. I know what I am talking about (let’s not even mention the impact of the reverse cultural shock). Coins in the Fountain made me reflect of my own experiences, so I liked this book a lot.

It is filled with interesting, informative and entertaining stories on a vast array of topics, from local traditions and cuisine to politics and history, religion and culture. It is meticulously researched and detailed. It makes for a vivid tale. The author really managed to encapsulate what expatriate life can be like (trips, friends, job, discoveries, bad moments and happy moments). I particularly enjoyed reading the bittersweet ending. You can really tell how hard it can be to leave behind your new heart home.

If you are unsure you’ll enjoy this kind of once-in-a-lifetime adventure, do read this book, it’ll help change your mind to give it a go.

My Score: ♥ ♥ ♥