Un Noël sans fin [Kristen Rivers]

Un noël sans fin par [Rivers, Kristen]Nous avons tous connu de mauvaises journées, de celles qui semblent ne jamais vouloir se terminer. Que se passerait-il si, par un malheureux hasard, elles ne connaissaient plus de fin ?

Luka, véritable grinch en talons aiguilles, déteste tout ce qui se rapporte à Noël. Elle est allergique aux sapins, le renne au nez rouge lui donne des sueurs froides, et les gâteaux à la cannelle, des brûlures d’estomac. Les fêtes de fin d’année, elle les supprimerait sans hésiter du calendrier. Le vingt-quatre décembre est la journée qu’elle exècre le plus, et si elle le pouvait, elle la passerait volontiers cachée sous la couette. Mais que faire quand ce réveillon fatidique décide soudainement de devenir interminable ? L’arrivée du beau Klaus, aussi attrayant que mystérieux, parviendra-t-elle à conjurer le sort ?

Ce que j’en ai pensé : Quelle magnifique surprise pour conclure en beauté mon défi de lecture de Noël pour l’année 2016 ! S’inspirant du célèbre film Un jour sans fin, le roman Un Noël sans fin a pour toile de fond le cadre enchanteur de Strasbourg et de ses marchés de Noël, le tout saupoudré d’une touche magique de Charles Dickens avec son fameux Conte de Noël. Une recette qui fonctionne à merveille.

Luka est un personnage tout aussi attachant qu’odieux. Elle me faisait souvent penser au personnage incarné par Camille Cottin dans la série Connasse de Canal+ — une fille qui dit tout ce qu’elle pense sans filtre et qui ne se rend pas compte des conséquences sur les sentiments des gens autour. Drôles et touchantes, les péripéties qui rythment ce récit sont bien ficelées, divertissantes et crédibles (même l’épisode avec la tzigane !). On se prend au jeu de ce scénario feel-good qui tient en haleine jusqu’au bout et réchauffe le cœur ; le style d’écriture est léger et agréable, les rebondissements tantôt hilarants, tantôt poignants.

Un Noël sans fin est un roman festif réussi d’une auteure francophone qui maîtrise tous les codes du divertissement à l’américaine.

Ma note : ♥ ♥ ♥ ♥

Un Noël en amoureux [Carole Mortimer]

Un Noël en amoureux (Coup de coeur) par [Mortimer, Carole]Si elle avait su que travailler dans un magasin pendant les fêtes serait aussi éprouvant, Juliette se serait abstenue. Et voilà que le patron lui-même, Roberto Romeo, vient de l’embrasser et prétend en faire sa future conquête ! Il n’est pas question de céder à ses avances, même si, elle doit bien l’admettre, il ne manque ni de charme ni de tempérament…

Ce que j’en ai pensé : Cette nouvelle de Noël est une petite bulle de douceur en cette période de fin d’année où l’on a bien besoin de prendre soin de soi. C’est une bluette certes cousue de fil blanc et remplie de stéréotypes (le milliardaire séduisant qui vole au secours de la demoiselle en détresse), mais ça fonctionne et le contrat est rempli. C’est un récit léger et divertissant, tout rose bonbon et sucré qui se laisse savourer comme un véritable petit péché mignon. Pourquoi bouder son plaisir ?

Un Noël en amoureux est une histoire sensible et drôle, remplie de bons sentiments avec une fin heureuse très plaisante et rêveuse.

Ma note : ♥ ♥ ♥

Le Noël de toutes les surprises [Carla Cassidy]

Le Noël de toutes les surprises (Coup de coeur) par [Cassidy, Carla]Chaque année, la petite ville de Mistletoe, au Texas, attend avec impatience de fêter Noël : les rues se couvrent de gui et de lumières multicolores.
Justement, le 24 décembre approche et Melody, jeune veuve, doit s’occuper des cadeaux de Libby, sa fille de six ans qu’elle aime plus que tout. Mais il se pourrait que le père Noël, aidé du beau voisin de Melody, Jake, ait également une surprise en réserve pour elle…

Ce que j’en ai pensé : Je recommande vivement cette jolie nouvelle de Noël qui se dévore en un rien de temps. Melody et Jake sont tous les deux veufs et apprennent à se connaître au moment de Noël dans la ville texane de Mistletoe (« le gui » en français).
Avec un tel nom, la ville ne peut qu’offrir le cadre magique idéal pour une romance naissante. Entre les sorties dans la neige ou à la patinoire, le lecteur est plongé dans un monde de douceur qui sent bon la cannelle et les sablés de Noël. La petite fille, Libby, est un personnage attachant qui aide, malgré elle, à réunir ses deux cœurs brisés. C’est un récit rythmé, romantique et sensible comme sait si bien le faire la maison d’édition Harlequin.
Une idée de lecture idéale pour se plonger dans l’esprit de Noël.

Ma note : ♥ ♥ ♥ ♥

Lettres du Père Noël [J.R.R Tolkien]

Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l’invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d’abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du pôle Nord par le Père Noël ou l’Ours Polaire.

Ces trente lettres et les dessins qui les accompagnent forment un récit très prenant des aventures de l’homme en rouge et à la barbe blanche, de son ours assistant, et de leurs démêlés avec les gobelins. Un ouvrage qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d’un amoureux de Tolkien.

Ce que j’en ai pensé : Quel bel ouvrage en cette période de fêtes ! On ne peut qu’être époustouflé par le soin apporté à ces lettres qui mettent en scène les aventures incroyables du Père Noël et de ses acolytes à la Maison de la Falaise au Pôle Nord. Entre les ours polaires, les lutins et les gobelins, le célébrissime auteur du Seigneur des Anneaux a rédigé des lettres originales et divertissantes qui ne peuvent que plaire aux petits qui croient encore au monsieur à la hotte pleine de cadeaux.

Le livre propose évidemment une traduction de ces lettres, tout en reproduisant certaines lettres originales rédigées en anglais.
On reconnaît ses dons de conteur, ses talents de linguiste (inventeur de la langue des elfes et celle de gobelins !) et ses aptitudes au dessin avec les magnifiques illustrations qui accompagnent les récits. Ses enfants avaient beaucoup de chance !

Plongez dans l’univers hors du commun de J.R.R Tolkien, les petits et les grands se laisseront transporter par la magie avec beaucoup de joie !

Ma note : ♥ ♥ ♥ ♥

Le bertèl de Noël ou le maloya du volcan blanc [Dominique Dambreville]

4e de couverture — Il était une fois quand le temps était dans le temps, dans le bienheureux temps, la veille de Noël, une petite vieille du nom de Tatiana.

Elle vivait dans sa case, nichée au cœur du cirque de Mafate : un vrai petit royaume. Aujourd’hui le moment que la femme attendait, était enfin venu. La grande fête brillait dans ses yeux comme seul sait briller un grain de longanie. Ce mois de décembre, celui que Tatiana préférait, était vraiment féérique.

Au fond de la cour, le somptueux pied de letchis dans sa robe écarlate croulait sous le poids de ses fruits trop lourds. Le soleil d’or inondait les lilas. La lumière jaillissait des flamboyants. […]

Ce que j’en ai pensé : Cet ouvrage au format BD est un magnifique livre de Noël aux couleurs exotiques. L’auteure nous offre un très joli conte qui nous plonge dans l’ambiance de cette fête magique au cœur d’une terre australe où l’on attend la visite du « Gramoune Noël » muni de son bertèl (sac à dos en vacoa tressé, une hotte surtout utilisée par les habitants des Hauts de l’île).

Rédigé en français, le conte inclut une petite poignée de passages en créole réunionnais. Toutefois, si vous lisez ces passages à voix haute, il est relativement aisé de comprendre ce que se racontent les personnages. On suit le parcours de Tatiana à travers l’île en quête d’un petit Prince qui serait né la nuit précédant son départ. Rejoignez la vieille dame sur les sentiers splendides de cette île aux reliefs variés et époustouflants.

Autre point fort, les illustrations sont vraiment magnifiques, soignées et festives. Ce conte de Noël aux saveurs tropicales saura susciter l’intérêt des plus curieux et des lecteurs avides de voyages !


Troisième tome d’une série qui compte le « voile de la mariée » et « Ti Jean marmaille la forêt », cet ouvrage destiné aux jeunes lecteurs, associe l’esprit du conte philosophique qui aborde des questions du présent, à celui de la fable qui fait appel à l’imaginaire. L’île de la Réunion y est magnifiée à travers ses sites, sa végétation et la convivialité qui règne à la campagne. Les lecteurs émus suivront pas à pas la vieille Tatiana dans sa veillée de Noël.

Si vous voulez découvrir la magie créole de Noël, sachez que ce livre est disponible sur ce site : http://www.livranoo.com/livre-Reunion-Le-bertel-de-No%C3%ABl-929.html

À propos de l’auteure

Dominique Dambreville est née dans le petit village réunionnais des Avirons dans les parfums des jardins créoles. Après ses études à l’École Normale, devenue maître formateur, on lui confie la direction du Centre Culture/Lecture/Environnement du Brûlé à Saint-Denis. Pour faire découvrir aux enfants le plaisir de la lecture, elle les reçoit en internat avec leurs parents et leurs enseignants… Elle a participé à la mise en place de bibliobus à l’île Maurice et de trois bibliothèques dans des écoles françaises de Madagascar… Elle anime régulièrement des cafés littéraires. Conteuse, elle devenue auteure de quatre ouvrages : Le voile de la mariée (Azalées éditions), Ti Jean Marmaille la forêt ou la vie tranquille d’un vagabond solitaire, Le Bertel de Noël et Ma Réunion à petites touches (Éditions Alain Baltz). Elle a reçu la médaille de bronze et d’argent de La Jeunesse et des Sports et est promue au rang de l’Ordre National du Mérite en 2001. Elle est la marraine du 3e Salon du livre de jeunesse de l’Océan Indien en 2008. http://auteurs.la-reunion-des-livres.re/?p=659

20161206_161443

***

ÉVÉNEMENT

Dominique Dambreville sera présente à la Cité du Volcan (Plaine des Cafres, Ile de la Réunion) le samedi 17 décembre pour une séance de dédicaces. Cliquez ici pour tout complément d’information.

Noël… à jamais [Mary Kelly]

Noël... à jamais (Happy Books) par [Kelly, Mary]Katie ne pouvait rêver de meilleur décor que la veille de Noël pour une rencontre romantique. Sauf qu’Alex ne correspond pas vraiment à son homme idéal, et que lui ne semble pas non plus être tombé sous son charme. Il lui déclare d’emblée qu’il n’a aucune envie de sortir avec elle. Au moins, ils sont d’accord sur un point.

Mais quand à chaque Noël, il l’emporte avec lui dans une histoire romantique et unique, peinte avec des flocons de neige, des rires et des souvenirs inoubliables, elle commence à se demander si elle ne doit pas revoir ses certitudes. Après tout, il enchante sa vie, et il fait battre son cœur comme personne.
Seul petit obstacle sur son chemin : il n’est pas amoureux d’elle. Est-ce qu’elle peut compter sur la magie de Noël pour qu’un miracle se produise ?

Ce que j’en ai pensé : Je viens de terminer ce livre au moment où je commence à écrire cette critique car je veux absolument poser mes idées pendant que je suis encore dans l’ambiance chaleureuse et passionnée du roman. La fin m’a totalement transportée par son romantisme et sa magie, me faisant ainsi oublier les passages où je m’interrogeais sur le degré de crédibilité de l’intrigue. En effet, Katie et Alex ont l’habitude de se retrouver uniquement à Noël. Comment parvenir à tomber amoureux en ne se voyant qu’une seule fois par an ? D’autant qu’ils sont l’un comme l’autre persuadés de n’être que des amis… les meilleurs amis du monde.

Cette histoire de 281 pages se laisse tout de même savourer avec grand plaisir. Les personnages sont attachants, les scènes rythmées et vivantes, le tout saupoudré de magie de Noël. J’ai particulièrement aimé le fait que l’auteure mette l’accent sur les difficultés des personnages à trouver leur place à la sortie de leurs études — une période charnière où l’on quitte définitivement l’adolescence pour se lancer dans la vie d’adulte, la vie professionnelle et les relations personnelles sérieuses, le tout assorti de tous ses tracas.

L’évolution des personnages au fil des années et des fêtes de Noël est plaisante, divertissante et, au bout du compte, romantique à souhait.

Laissez-vous tenter par cette jolie histoire d’amitié et d’amour, c’est doux, sucré et ça fait du bien.

Ma note : ♥ ♥ ♥ ♥

Cliquez sur l’image ci-dessous pour lancer l’aperçu gratuit du roman.

 

 

All I Want for Christmas [Emily Blaine]

Cette année, à part une compilation de chants de Noël par Sinatra et la recette magique pour manger sans grossir, Emma n’a rien à demander au père Noël.

Son job lui plaît, ses copines sont adorables (quand elles ne la traînent pas à la gym) et Yann est le meilleur ami que toute femme rêverait d’avoir. Que demander de plus ? A priori, rien.

Sauf que Noël, c’est bien connu, c’est la saison des miracles. Et quand le père Noël prend l’apparence d’un beau brun terriblement sexy, Emma regrette très vite d’avoir enfilé ses grosses chaussettes de laine au lieu de les suspendre au-dessus de la cheminée…

Ce que j’en ai pensé : Ne vous méprenez pas à cause du titre en anglais, il s’agit bien d’un roman en français essaimé de titres de chants de Noël anglosaxons ! Si vous avez envie de lire une belle histoire d’amour entre deux amis de longue date, cette romance d’Emily Blaine est un incontournable en ces périodes de fêtes ! C’est la première fois que je lis un roman de l’auteure phare de la maison d’édition Harlequin et j’avoue avoir beaucoup aimé son style d’écriture léger, pétillant et plein d’humour.

C’est un vrai plaisir de lire les différentes réunions de cette joyeuse bande d’amis. Entre souvenirs de fac, peines de cœur et repas déjantés, ce roman est très divertissant et rythmé. Quant aux scènes « intimes », elles sont racontées sans aucune vulgarité, illustrant merveilleusement bien l’alchimie qui existe entre Emma et Yann.

Un roman gourmand enrobé d’une couverture à croquer !

Ma note : ♥ ♥ ♥